Jamais sans mon copain… chat

J’ai toujours vécu avec des animaux. Depuis toute petite. Même en étant allergique aux poils de chats. 

Quand je suis tombée enceinte on m’a fait un test. Résultat : je n’étais pas immunisée contre la toxoplasmose. Mais enfin j’ai eu jusqu’à 13 chats ! Eh bien il faut croire que ça n’a pas suffit. 

Vivre au quotidien enceinte, avec 4 matous et non immunisée. Ça s’annonçait compliqué. Puis mon médecin m’a expliqué : la toxoplasmose se transmet par les excréments. Pas touche à la litière des chats donc mais j’avais encore le droit de les câliner. 

Et heureusement. Je crois que nos chats ont su avant moi que j’étais enceinte. Dès le début ils se collaient à mon ventre. Et un chat en particulier. Il a littéralement couvé mon ventre toute ma grossesse…



Crédit : Manon Della-maggiora

Après mon accouchement, lorsqu’on a dû quitter l’hôpital sans bébé, resté en neo nat, le chat m’a reniflée, comme pour chercher ce qui manquait. 

Quand Cacahuète a enfin pu rentrer à la maison, c’était comme si le chat l’avait reconnu. Aujourd’hui, partout où il y a bébé dans la maison, il y a aussi le chat. 

Bien sûr on garde un oeil sur les réactions du matou mais il est toujours très doux même quand bébé lui donne de petits coups de pied histoire de récupérer son espace. Il faut dire que Cacahuète donnait déjà des coups de pieds quand il était dans mon ventre et que le chat venait se coller. Matou est donc rodé…


Crédit : Manon Della-maggiora

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.