Plus douce ta vie de maman… de préma

Quand on est maman on court un peu partout, chez le pédiatre, au magasin à la dernière minute un jour férié parce qu’on n’a plus de couches / liniment / lingettes / lait…

Quand on est maman de préma on peut rajouter à cela les rendez-vous kiné, ORL, ophtalmo… et j’en passe. Le parcours n’est pas tout à fait le même qu’avec un enfant né à terme. Parce qu’on a souvent passé un, deux, trois mois en neo nat, qu’on a dû rentré à la maison sans bébé, qu’on a cru le perdre….

Mais après tout me direz vous, chaque grossesse, naissance, enfant est différent. Oui mais quand on est parent de préma c’est vrai, on est parfois un peu (plus) perdu que les autres. Administratif, conséquences de la prématurité, croissance… on a besoin de partager.

Quand nous étions en néo nat, nous avons reçu la visite d’une dame de l’association Les Prémas de Polynésie. Discuter avec elle nous a soulagés, nous a permis de relativiser et nous a rassurés.

Les Prémas.jpg

L’association a fait afficher des photos « avant/après » d’enfants nés prématurés dans le hall du service de neo nat. Une superbe idée qui donne de l’espoir aux parents. Ces enfants sont la preuve vivante que nos petites crevettes sont des aito (guerriers) et qu’ils deviennent souvent de grands enfants, forts et quelque fois même un peu hyperactifs 😀

Aujourd’hui notre Cacahuète né à tout juste 2kg pèse près de 7kg pour 4 mois, âge réel. Un beau poupon joufflu. Mais quelques fois, même de retour à la maison et lorsque bébé va mieux, on a encore besoin d’être rassurés.

L’association des Prémas de Polynésie organise donc des Cafés prémas, histoire de discuter entre parents d’enfants nés un peu trop tôt, d’échanger, de se donner des conseils astuces… Les membres sont également joignables sur Facebook.

Pour les contacter : 89.60.62.50 ou 89.60.62.51 ou Les Prémas de Polynésie sur Facebook

Pour lire l’histoire de notre Cacahuète en neo nat, cliquez ICI

 

Laisser un commentaire