Le burn out parental : qu’est-ce que c’est ? Comment l’éviter ?

– LES EXPERTS –

Aujourd’hui, dans la rubrique consacrée aux professionnels, Ta mère la blogueuse donne la parole à Nathalie Colin-Fagotin, psychologue et maman à l’origine de Familipsy

Nathalie familipsy
Crédit photo : Nathalie Colin-Fagotin

 

On entend souvent parler de « burn out parental ». De quoi s’agit il exactement ?
« Le burn out parental décrit un état psychologique de saturation, de surmenage qui peut apparaitre après une longue et intense période de stress. Pourquoi « parental » parce que les évènements stressants sont en rapport avec la vie familiale et le « rôle » de parent : s’acquitter des multiples tâches liées au fait d’être parent, et endosser les responsabilités liées à la parentalité, notamment. »

Quels sont les signes qui doivent nous alerter ?
« Les signes qui doivent alerter sont variés mais dans les plus courants, on trouve : sautes d’humeur, fatigue, épuisement, irritabilité, intolérance aux petites frustrations du quotidien, etc. Parfois, des actes incontrôlés et inhabituels peuvent être aussi des signaux d’alerte. »

Comment l’éviter ?
« En prenant soin de se reposer suffisamment : le manque de sommeil n’arrange rien. En apprenant à gérer son temps, à s’organiser et en n’hésitant pas par exemple à déléguer pour se décharger d’une partie de ses tâches. Et en prenant les choses en main, en se faisant aider par exemple par un professionnel, dès que les premiers signes apparaissent. »

Cela peut arriver avec un enfant de tout âge ?
« Oui, on peut même considérer que l’arrivée d’un deuxième puis troisième enfant ajoute au stress et à la « charge mentale » et va amplifier le risque de burn-out parental. »

Quelle est la différence avec une dépression post partum ?
« La dépression du post-partum apparait quelques mois après la naissance de bébé et est spécifiquement lié aux complications psychologiques liées à la naissance et l’arrivée de l’enfant. D’ailleurs, les jeunes mères touchées par la dépression du post-partum ont souvent déjà connu au préalable des phases de dépression qui les rend plus vulnérables à ce type de trouble. »


Pour en savoir plus sur le burn out parental, rendez-vous sur le site Internet de Familipsy. Cliquez ICI

encart Familipsy

Crédit photo à la une : Xavier Sotomayor/StockSnap.io

Un commentaire sur « Le burn out parental : qu’est-ce que c’est ? Comment l’éviter ? »

Laisser un commentaire