Sur Internet, des mères parfaites

Un jour off comme les autres, entre biberon, ménage, petit pot pour bébé savamment préparé et deux chips pour moi devant la télé… j’étais en train de courir, aspirateur à la main, quand j’arrive en haut de l’escalier. Je vois mon salon d’en haut. C’est beau. Bébé dans son transat, un biberon abandonné, un chat qui roupille, la chienne qui bave pas loin, les coussins en vrac, un tapis d’éveil sur le canapé. Oui c’est beau. C’est ma vie et c’est beau. Vraiment. Je prends une photo. Et je la publie sur Instagram. Je me demande : comment font les autres mamans pour poster des clichés parfaits, maison nickel, enfant habillé comme pour un baptême, lumière impeccable et grands sourires ?

Si j’ai créé ce blog au départ, c’est parce que j’aime écrire et que j’avais envie de partager avec d’autres mamans, de me déculpabiliser et de déculpabiliser les autres parents de ne pas être parfaits.

Puis tout s’est enchaîné et, quand on rentre dans l’univers des mamans blogueuses/influenceuses, on se rend vite compte que tout doit, justement, être parfait.

Sur Instagram, pas une chaussette qui traîne sur un canapé, pas un biberon oublié, pas une couche sale. La vérité, de l’aveu d’autres mamans, c’est qu’on cache tout sous le tapis ou dans un placard juste pour obtenir la bonne photo à poster. Et il faut tenir la cadence : au moins une publication par jour, sans quoi vos chers followers disparaissent comme par magie.

Non vraiment, ce n’est pas pour moi. Je publie ce que je veux partager et la vraie vie d’un parent aujourd’hui c’est bien souvent une maison en vrac, un vieux bib’ qui traine, la vaisselle pas faite, la pile de linge qui s’accumule… En tout cas c’est ma vie, la plupart du temps.

J’ai lu ce matin le post d’une maman blogueuse qui a choisi de prendre une pause, quitter les réseaux sociaux. Parce que ça prend du temps c’est vrai. Du temps qu’on a déjà du mal à garder pour soi, tant on est débordés. Parce qu’entretenir l’image finit par être plus important que vivre « en vrai ».

Mais non, de mon côté, je ne vais pas déserter les réseaux sociaux et le web en général. Déjà parce que mon métier dans les médias se passe en grande partie sur la toile, et que j’aime ça. Et aussi parce que même quand je suis moins présente, je vois que des mamans me suivent, se retrouvent dans mes textes, parfois me disent merci. Et ça me suffit.

Je vais continuer à faire ce que j’aime : écrire, vous faire rire, et partager mes photos un peu floues, pas super calculées, mal cadrées, mes textes pas toujours d’actualité… parce que c’est ma vie, la vraie.

Crédit photo : Ta mère la blogueuse

Un commentaire sur « Sur Internet, des mères parfaites »

  1. Je suis bien d’accord! Ce genre de comptes, quand ils sont trop parfaits, je les trouve trop lisses et je n’arrive pas à accrocher longtemps, même s’ils me font rêver…il me faut des aspérités, du vécu, pour que j’arrive à m’identifier et à me sentir proche de la personne. Sans quoi je trouve que ça manque trop d’authenticité!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.