Ce sera le premier Noël

Mon premier Noël avec bébé. J’ai posé mes vacances il y a tellement longtemps que je ne m’en souviens plus. Je crois que j’ai dû demander des congés pour Noël et le jour de l’an alors qu’on rangeait à peine le sapin de 2016… Pratiquement dès que j’ai su que j’étais enceinte, j’ai eu envie de partager cette fête avec mini nous.

Ok, aujourd’hui Cacahuète n’a que 8 mois. C’est vrai, il ne se souviendra pas de son premier Noël. Mais pour moi, c’est tout de même important de marquer ce moment.

Je ne me moquerai pas de ces mamans qui achètent un body ou un pull « premier Noël » , font une photo de famille, fabriquent une déco spéciale pour l’événement… j’ai fait pareil. Ridicule ? Pas pour moi.

Il ne s’en souviendra pas, mais moi si. Et il verra les photos, les vidéos. Il saura combien on était heureux de vivre ce moment pour la première fois avec lui.

Je n’ai que peu de photos de mes premiers noëls, pas de videos… mais j’aurais aimé pouvoir me replonger dedans.

Parce que tout change si vite, les enfants grandissent, quelques fois des gens s’en vont, on oublie que tonton bidule a été sympa a une époque, que tata machin était blonde, que grand père truc faisait des blagues vaseuses, que la cousine chose avait passé les fêtes avec nous. Bref, le temps passe.

Et Noël, au delà de l’aspect religieux ou de la fête commerciale, c’est surtout le moment de se retrouver, partager, rire, aimer. Ce sont des moments à vivre pleinement.

Alors c’est vrai, il y a des petites choses qu’on préférerait oublier. Parce que la photo avec le Père Noël en grand manteau de fourrure par 35 degrés (comment on va lui expliquer plus tard ?) c’était quand même de l’arnaque, parce qu’on a couru partout à la dernière minute et qu’on n’a pas trouvé LE jouet, parce que s’organiser à plus de 10 pour un repas c’est toujours des discussions interminables, parce qu’on a eu la bonne idée d’aller au supermarché en plein pendant les ventes flash, qu’on a fait la queue 3 heures à la caisse et qu’on a oublié la moitié ce qu’on devait prendre. Et aussi parce qu’une soirée peut devenir un enfer quand mémé bidule perd la tête, que tata chose s’en prend à tout le monde ou que le frangin truc ressort une vieille histoire de famille.

Mais même si la moitié de cela arrive, ma Cacahuète n’en saura rien.

De ce moment, il lui restera le body de son premier Noël, une photo de nous avec l’homme à la barbe blanche, une photo de lui au milieu de sa montagne de cadeaux. Et il ne verra que nos sourires, l’amour et notre famille. La magie de Noël 🙂

Crédit photo à la une : Ta mère la blogueuse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.