« Il est peut-être temps d’arrêter d’allaiter là »

-VOS HISTOIRES –

Mon billet d’humeur sur le biberon et l’allaitement a suscité de nombreuses réactions. Aujourd’hui, j’ai reçu un nouveau témoignage d’une lectrice. Qu’on ait choisi de donner le sein ou non, ce n’est jamais facile. La preuve.

Evelyne a décidé d’allaiter sa fille. Elle en avait envie, c’était son choix, et au départ les professionnels comme les personnes de son entourage ont salué sa décision. Mais ce n’est aujourd’hui plus le cas.

La jeune maman est atteinte de psoriasis, une inflammation de la peau. Ce qui ne facilite pas l’allaitement. Douleurs, rougeurs, crevasses… Evelyne s’est finalement décidée à aller demander conseil à un dermatologue pour pouvoir se soigner tout en continuant d’allaiter. Mais voilà, sa fille a aujourd’hui 19 mois. Réaction du médecin : « Il est peut-être temps d’arrêter d’allaiter là ». Idem chez son généraliste.

Mais ce n’est pas la première fois qu’Evelyne reçoit ce genre de réflexion. « C’est depuis que ma fille a environ un an », raconte la maman. Son entourage, sa famille, les médecins… tout le monde a soudain changé d’avis. Allaiter oui, mais pas trop longtemps s’il vous plait. C’est gênant.

Les médecins recommandent en effet l’allaitement jusqu’à 6 mois. Mais beaucoup de femmes poursuivent bien au-delà. Ce qui n’empêche pas de diversifier l’alimentation. Sans aller jusqu’à l’âge du petit dans Game of Throne (Ouais bon ok là on peut comprendre que certains fassent la grimace), en quoi cela pose-t-il problème ?

La jeune maman est révoltée. On pousse les mères à allaiter, on regarde celles qui n’allaitent pas de travers, et quand une maman dépasse un an d’allaitement, elle est aussi jugée. Et si on faisait un peu confiance à l’instinct maternel ?

Source image à la une : Pixabay

Laisser un commentaire