J’ai testé : le Miracle morning spécial famille

Collée une nouvelle fois à mon smartphone, à faire défiler mon fil d’actu Facebook, je suis tombée sur un article de Elle. Il parait que le Miracle morning fait le buzz. Si Elle le dit, ça doit être vrai. Mais qu’est ce que c’est encore que ce truc de gourou ? En fait, le Miracle morning consiste à se lever une heure plus tôt. Quand vos enfants dorment encore, profiter du silence, prendre du temps pour soi, programmer sa journée. Parfait. J’ai justement besoin d’un peu de temps. J’achète le e book et je me lance dès le lendemain.

Jour 1 :

Je suis hyper motivée. J’ai eu un sommeil plutôt léger mais je me réveille en forme. Limite stressée. Comme si j’allais passer un examen. Comment ça fonctionne déjà le Miracle morning ? Qu’est ce que je dois faire ? Bon, je réveille mon homme et je descends à la cuisine. Je bois un verre d’eau. Je lis en même temps quelques passages du livre. Puis, je décide de me lancer dans une séance de méditation. Bébé dort, même la chienne dort encore. La maison est calme. Il est 5h. Il fait encore nuit. Je m’installe sur la terrasse et lance mon application de méditation.

« Concentrez-vous sur votre respiration » Ouais ouais. Pas si simple. Je pense à mille et une choses. Je suis encore très loin d’un moine bouddhiste. La zenitude c’est pas pour tout de suite.

Je termine ma séance. Super papa n’est jamais sorti du lit. Il s’est rendormi. Bon. Tant pis. Je lis encore un peu et je passe à la phase suivante : les affirmations. Il faut écrire ce à quoi on s’engage pour atteindre nos objectifs et le répéter à haute voix. Hum. J’ai l’air un peu ridicule là toute seule sur ma terrasse à parler dans le vide.

Cacahuète chouine. Il est 6h. Je n’ai pas eu le temps de faire tout le programme définit par le livre, les life SAVERS, S pour silence (soit la méditation), A pour affirmations, V pour visualisation, E pour exercice physique, R pour reading (lire) et S pour scribing (écrire). On fera mieux demain.

Jour 2 :

J’ai réussi à convaincre Super papa de mettre son réveil une heure plus tôt. Bon, c’est un peu difficile. Il grogne. Moi je me demande pourquoi je fais ça. Bon aller, ça va finir par porter ses fruits. Je n’en suis qu’au jour 2.

Cette fois je m’assure que Super papa est bien réveillé avant de descendre. Je bois un verre d’eau et hop, séance de méditation. Ce n’est pas beaucoup mieux que la veille mais bon. Je vais m’améliorer c’est sûr. J’ai un peu traîné. Du coup, le jour se lève déjà. J’ai à peine le temps de lire mes affirmations et d’essayer de visualiser. Bébé est réveillé. Petit pot, biberon, la journée est lancée. Mais ce matin, on quitte la maison à l’heure, presque en avance ! Un miracle !

Jour 3 :

Réveil difficile. J’ai fait des cauchemars. L’esprit encore embrumé, je suis tentée de me rendormir. Non. Je me suis engagée à tester le Miracle morning. Il faut que je tienne. 30 jours.

Super papa se réveille difficilement. On commence la journée direction la douche histoire d’ouvrir un peu plus les yeux.

La journée d’hier a été super pour moi. Pour la première fois depuis un long moment, j’ai été détendue et de bonne humeur du matin au soir. J’espère que c’est le Miracle morning qui commence à faire effet.

Ce matin la méditation est toujours aussi compliquée. Mais peu importe. J’arrive à faire un peu de tout : mes affirmations, quelques squats pour l’exercice, de la lecture et un peu d’écriture.

Jour 4 :

Aie aie. Il parait que les réveils seront difficiles pendant 2 bonnes semaines. Je vais tenir le coup, je vais tenir le coup.

Une fois debout ça va déjà mieux. Je file faire ma méditation. Mon téléphone vibre. Pfff génial… Mais qui a eu l’idée de m’écrire à cette heure ? Les coqs du quartier se mettent à chanter. Est-ce que je devrai me lever encore plus tôt ?

Bon quand même, je râle mais je finis par apprécier de voir le jour se lever, d’avoir un peu de temps pour moi. Pendant la méditation je profite de la brise fraîche, du bruit des vagues qui tapent sur le récif en face, du bruissement des feuilles. Bientôt à moi l’esprit zen !

Jour 6 :

Et voilà ! Hier c’était l’anniversaire de mini nous. Du coup on s’est couché tard. Résultat : pas de Miracle morning ce matin. Je démarre la journée sans avoir fait ma méditation.

Je suis stressée. Il faut croire que faire une pause le matin me sert vraiment. Il faut que je trouve un moment dans la journée pour me rattraper.

Il est presque 10 heures. Bébé râle. C’est l’heure de sa sieste. Il s’endort rapidement. Hop je dégaine mon smartphone et lance mon appli de méditation. A cette heure de la journée on n’a pas le même calme qu’à 5h du matin c’est sûr. Mais ça fonctionne quand même. La méditation me détend. Je remets le reste des life Savers à plus tard. Mais je me sens beaucoup mieux.

Jour 9

Oups. Deux jours sans Miracle morning… Dimanche matin j’ai préféré dormir et lundi je m’étais vraiment couchée trop tard pour envisager d’ouvrir l’oeil à 5h du matin. Dans ces cas, le livre conseille de faire des mini séances dès que possible dans la journée. Mais même pour ça je n’ai pas eu le temps. Enfin peu importe. Aujourd’hui je suis de retour sur ma terrasse, à méditer alors que le soleil lui même a décidé qu’il était encore trop tôt pour pointer le bout de son nez…

Jour 11

Bon. C’est pas encore ça. Hier j’ai préféré dormir. Du coup pas de Miracle morning. J’ai rattrapé un peu de sommeil mais encore une fois, c’est la méditation qui m’a le plus manquée. Du coup ce matin, histoire de trouver un compromis avec moi-même, j’ai mis le réveil une demi heure plus tôt au lieu d’une heure. Et hop, 10 minutes de méditation. C’est la dernière séance gratuite de l’application. Le savoir me gâche un peu le moment. J’ai toujours du mal à mettre mon cerveau en « pause ». Ça mouline dur là haut.

Bon, et sinon, ce Miracle ?

Méditation ok

Affirmations j’essaie, j’essaie vraiment

Visualisation j’essaie aussi.

Exercice bon ok là j’y suis pas encore. Mais j’ai mal partouuuut

Lecture Ok

Ecriture Ok Merci mon blog….

Jour 12

Je continue à me réveiller 30mn avant. C’est un bon compromis. Du sommeil et de la tranquillité. Voir le soleil se lever en étant confortablement assise sur sa terrasse, sans bruit (enfin le plus souvent, si on fait abstraction des voisins, des chats, des coqs…) c’est précieux. Je continue la méditation. J’ai recommencé les séances gratuites. Non je ne suis pas radine.

jour 16

Je crois qu’on peut dire que j’ai lâché l’affaire. Enfin en partie. Je ne me lève plus une heure avant, ni une demi heure d’ailleurs… mais j’ai recommencé à prendre du temps pour moi. Je dors mieux, mange mieux et je médite dès que je peux même si ce n’est pas en début de journée. Résultat je me sens beaucoup mieux et surtout j’ai beaucoup plus d’énergie pour m’occuper de mini nous. C’est quand même un peu magique. Moi qui était une vraie larve du matin au soir depuis plusieurs mois, je me sens en pleine forme dès le matin, je souris, je prends du recul sur pas mal de choses…

Je continue la lecture de Miracle morning Spécial famille. En fin de compte le message est de prendre soin de soi pour être mieux disposé à prendre soin des autres, de sa famille en l’occurrence. Ça parait  évident mais on n’y pense pas toujours

Je recommencerai peut être à me lever plus tôt quand bebe sera plus grand et qu’il commencera à courir partout… Je vous raconterai

Laisser un commentaire