Le deuxième c’est pour quand ?

Mais bon sang, c’est quoi le problème ? A peine Cacahuète avait-il soufflé sa première bougie que, déjà, on a commencé à nous poser LA question : et le deuxième c’est pour quand ?

Florilège des réflexions :

– « Mais siii il faut faire le deuxième maintenant pour qu’il joue avec l’aîné »

– « Vous savez, si vous attendez trop, vous risquez de ne plus avoir envie d’en faire d’autres »

– « Ah bon vous voulez encore attendre avant d’en faire un deuxième ? »

– « Oh mais votre fils est tellement gentil, vous pourriez en faire dix comme ça »….

 

Non en fait. Non. Un enfant, aussi parfait soit il, ça chamboule une vie, et un corps aussi. Je ne critique pas celles qui ont décidé de faire des enfants rapprochés. Si c’est leur choix, eh bien c’est tant mieux.

Moi j’aimerai attendre encore un peu. Profiter de mini nous et de lui seul ( et de son père aussi mais ça c’est autre chose 🙂 ) retrouver un équilibre entre boulot, couple, nouveau rôle de maman. Retrouver mon corps. Boire encore des mojitos, dormir… La vie quoi. N’en déplaise à ceux qui croient détenir la vérité absolue sur l’écart parfait entre deux enfants.

A la famille on pardonne. Bah oui, ils veulent des petits-enfants, petits neveux, petits cousins… on comprend l’impatience. Quant aux autres…

Pour emprunter la phrase fétiche de cette très chère Nabila : « non mais allô quoi », t’as pas d’enfant et tu viens me dire d’en faire deux à un an d’intervalle ? Allooooo ? T’as qu’un enfant mais tu as décidé que moi je devais en faire 10 ? Alloooo ? T’es un homme, tu ne sais pas ce que c’est que les hormones en vrac, les 3 mois de nausées et vomissements, l’accouchement, l’allaitement, et tu t’imagines que tu as le droit d’émettre un avis ? Non en fait. Non.

Bébé 2 viendra un jour. Mais pas cette année. Peut-être pas la prochaine, peut-être la suivante. On verra. Pour l’instant Cacahuète, lui, est bien réel. Il grandi à vue d’oeil et a besoin d’une maman toute dévouée à lui seul. Ou presque. Pour l’instant.

Et, ah oui : je sais que je suis belle quand je suis enceinte. Mais il va falloir vous calmer. Vous reverrez un jour mon corps de déesse de la fertilité (ou de baleine échouée). C’est promis. Patience.

Source image à la une : Pixabay

Un commentaire sur « Le deuxième c’est pour quand ? »

  1. C’est pareil ici, les réflexions commencent à poindre… Sauf que j’ai envie de ce deuxième enfant. La descendance est encore trop jeune et toujours allaitée, et vu que je suis tout de suite tombée enceinte d’elle…. J’ai commencé à rédiger un article sur le sujet mais ce n’est pas pour tout de suite 😉.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.