Apprentissage de la marche : quand ? Comment ? Les bons gestes

-LES EXPERTS –

La motricité, les premiers pas de bébé, un sujet qui préoccupe les parents, certains se demandant parfois si leurs enfants ne sont pas en retard. Quelles sont les étapes de l’apprentissage de la marche ? Peut-on aider nos enfants à progresser ? Quand faut-il s’inquiéter ? Réponses avec Aurore Loheac, Masseur kinésithérapeute DE , spécialisée en pédiatrie…

aurore

Y a-t-il un âge moyen auquel les enfants font leurs premiers pas ?
« L’apprentissage de la marche prend du temps et dépend de la maturité physiologique de chaque enfant : entre 12 et 24 mois.
Avant d’atteindre les premiers pas, l’enfant passe par plusieurs niveaux d’évolution motrice : retournements, station assise, 4 pattes, chevalier servant… et bien d’autres encore. Au stade de l’apprentissage de la marche, il se développe aussi sur d’autres axes : la motricité fine et le langage entre autres, d’où une acquisition plus ou moins tardive de la déambulation. »


A partir de quand faut-il s’inquiéter ?

« Il faut s’inquiéter avant le retard de marche : si les niveaux d’évolution motrice ne sont pas acquis, si bébé bouge peu et fait du sur place. Si l’enfant ne se met pas debout vers 18 mois, il est préférable de consulter un médecin traitant ou pédiatre. »

tapes marche

Source image : michele-forestier.fr


Comment aider bébé à développer sa motricité à la maison ?

« Pour l’aider à développer sa motricité, voici quelques conseils :
– le laisser au sol sur un tapis en évitant au maximum les dangers
– le laisser faire ses expériences seul, le laisser manipuler, mettre à la bouche …
– veiller à ce qu il ne tombe pas brusquement mais le laisser tout de même chuter, c’est comme cela qu’on apprend : bébé a encore des difficultés à coordonner ses mouvements et à appréhender les obstacles et le monde extérieur. »

Quelles sont les choses à éviter ?
« A éviter :
– l’utilisation d’un trotteur trop tôt qui entrave le développement physiologique de bébé et à des conséquences sur ses hanches et son dos qui ne sont pas assez matures pour se tenir debout et encore moins pour marcher .
– attention à la surstimulation : il faut lui laisser le temps, il faut qu’il ait envie et ait confiance en lui.

Pour toute inquiétude n hésitez pas à poser des questions à votre médecin ou pédiatre . »
Source image à la une : Pixabay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.