De Tahiti en métropole : mes astuces voyage avec bébé

3 semaines à vadrouiller de maison en maison dans la famille de papa, de maman…. 12h de décalage entre Tahiti et la métropole, des trains, bus, des restos, des aperos, des sandwichs avalés à la va-vite dans une gare, des siestes en voiture, dans la poussette… Mini nous a été super calme. Y’a pas à dire : c’est un warrior. On a vraiment de la chance que notre fils ait un si bon caractère.

Mais certaines astuces peuvent tout de même aider. Recaler le sommeil, prévoir les petites faims, s’organiser quand on n’est pas chez soi… Je partage ce qui m’a aidée et ce que j’ai retenu de notre premier voyage en famille (je rappelle que Mini nous a 2 ans) :

1. Le décalage horaire

Après plus de 20h de voyage, autant vous dire que Mini nous était aussi HS que nous et un peu perdu. Nouveau climat, nouvelles personnes autour de lui, nouveaux véhicules… 😱

Heureusement, il a plutôt bien dormi dans l’avion. Nous sommes arrivés dans l’après-midi à destination. On a tout de suite repris le rythme : manger et se coucher à l’heure. Avantage : en métropole on peut fermer les volets ! Même s’il fait encore jour dehors (jusqu’à 21h en ce moment), bébé aura l’impression qu’il fait nuit. Mini nous a mis 2 jours avant de refaire des nuits normales. Ensuite il dormait même mieux qu’à la maison ! Ne pas hésiter à réveiller votre enfant le matin. Avant midi pour éviter qu’il ne soit encore plus déphasé !

Crédit Ta mère la blogueuse

2. Les transports

Je vous le racontais dans mon premier article sur notre voyage : nous avons emmené une poussette pliante. Et elle nous a bien rendue service. Attention cependant dans les trains. Cela peut être assez compliqué si vous n’êtes pas à deux adultes.

Astuces : en TGV, prenez soin de réserver en bas pour ne pas avoir à monter vos valises et la poussette à l’étage. On n’y a pas pensé et c’était un peu la galère. Super papa s’est fait les muscles ! Vous pouvez également choisir d’aller dans l’espace famille. Il s’agit de 4 places assises en face à face. Mais si comme nous vous n’êtes que 2 et un bébé, vous risquez de vous retrouver avec des inconnus en face…

En TER (train express regional), certains trains ont un espace plus grand à l’avant, souvent pour les personnes qui entrent avec leur vélo. C’est plutôt pratique avec une poussette et deux grosses valises 😅

Si vous avez les moyens, louez une voiture ! Voyager en train est moins cher (pas d’essence, pas de péage) mais plus contraignant surtout lorsqu’il faut changer plusieurs fois de train pour joindre un point A à un point B.

3. Les repas

crédit Ta mère la blogueuse

Vous êtes un peu maniaque de la nourriture ? Oubliez un instant les plats fait maison super équilibrés et bio. Vous êtes en vacances et il faudra parfois juste faire comme vous pouvez ! C’est aussi l’occasion pour votre enfant de goûter de nouvelles choses. Mini nous n’a jamais autant mangé au restaurant. Il a découvert les moules frites, la tartiflette, les nuggets, les sandwichs au fromage, les crêpes, les chips d’apero 🙄😳

La plupart des restaurants proposent des menus enfant mais si Mini vous est trop jeune ou n’aime pas ce qu’on lui donne, n’hésitez pas à prévoir un biberon et des biscuits toujours dans le sac. Et vous pouvez aussi lui faire goûter ce qui est dans votre assiette… Mini nous ne s’est pas gêné pour se servir. Je n’ai pas mangé grand-choses en vacances 😅

Astuce : au restaurant, pensez à demander une chaise haute ou un réhausseur. Regardez les menus enfant et prévoyez toujours des biscuits et un biberon au cas où. Et plusieurs bavoirs !

4. S’habiller

credit Ta mère la blogueuse

Prévoyez du chaud ! Pour l’avion mais pas seulement. A moins d’aller en métropole en pleine période de canicule, vous risquez d’avoir froid. Surtout si vous visitez les régions montagneuses ou le nord de l’hexagone. En venant de Polynésie, on ne pense pas toujours aux vêtements chauds. Prévoyez plusieurs paires de chaussettes, des pantalons épais, des t-shirts manches longues, plusieurs pulls (de quoi faire des couches de vêtements !) et de petits couvertures d’enfants.

Et… des chaussures fermées.

Prévoyez de quoi tenir sans faire des lessives régulières. On ne sait jamais. Ou achetez sur place selon la saison.

Emportez un ou deux sachets en plastique pour séparer le linge sale du reste.

5. Puériculture

J’ai pris la décision de passer aux couches lavables ( je vous en reparle bientôt). Mais en voyage cela me paraissait bien compliqué. J’ai donc prévu des couches jetables. Partez avec un paquet neuf pour ne pas être pris au dépourvu.

On est également partis avec une boîte de son lait croissance, nos biberons, une boîte de ses biscuits petit dejeuner et de la bledine. Histoire d’être tranquilles quelques jours.

Je suis anti lingettes mais en voyage il faut avouer que c’est pratique. On a donc opté pour du bio.

6. Pharmacie

J’emmene toujours une petite trousse à pharmacie au cas où. Prévoyez de l’arnican crème en cas de coups, du doliprane enfant, une solution de réhydratation si une diarrhée survient, une creme hydratante ou du monoi (mais il risque de figer avec le froid), du tamanu. Vous pouvez également demander conseil à votre médecin et prévoir de l’homéopathie pour aider Mini vous à retrouver un sommeil réparateur.

7. Se divertir

En vacances en général, on me manque pas d’activités et de découvertes. Mais pour les moments plus calme, en famille, prévoyez quelques jouets. Si possible pas électroniques, pas trop bruyants et faciles à transporter. Nous avons emmener une roue qui se ventouse sur sa chaise haute, une voiture et quelques pots qui s’emboîtent. Cela fera également un objet connu de la maison.

N’hésitez pas à me partager vos astuces en commentaire !

Source image à la une : pixabay

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.