Flash back : ma grossesse

Ma Cacahuète fêtera bientôt son premier anniversaire. Déjà ! Alors pour l’occasion, j’ai décidé de partager avec vous les quelques textes écris pendant ma grossesse.

-FLASH BACK 1- Un petit point sur l’écran…

Crédit photo : Ta mère la blogueuse

Vous aurez beau lire 36 articles qui vous détaillent comment se passe une grossesse normale, écouter les conseils de vos copines déjà passées par là… Ce ne sera jamais pareil pour vous.

Rien qu’une idée…

D’aussi loin que je me souvienne, depuis qu’on est ensemble, on a toujours parlé de nos futurs enfants. Comme se marier, faire un bébé était une évidence. Quand une amie est tombée enceinte l’année de notre mariage, ça nous a décidés. Et puis on a attendu un peu. Notre petit ange a été conçu à Hawaii, en lune de miel, dans cette ville où un an plutôt son papa me demandait en mariage.

Un petit point sur l’écran

Je pensais vraiment que je mettrais du temps à tomber enceinte. J’étais même un peu inquiète. Et puis rapidement, je me suis sentie fatiguée, je ne supportais plus les virages en voiture… Mais rien d’autre n’indiquait que j’attendais un bébé.
Quand les gens vous répètent qu’on est “malade” que lorsqu’on est certain d’attendre un enfant… Encore une fois, chaque femme est différente. Et les nausées n’ont rien de psychologique. J’ai fini par aller consulter mon gynécologue en me disant qu’il me prescrirait une prise de sang. “Bon, on va savoir”, me dit-il en me faisant m’installer sur la table pour ma toute première échographie. Au bout de plusieurs minutes interminables, il m’annonce que je suis bien enceinte. Cela fait déjà un mois. Puis il me fixe. “Qu’est-ce qu’il y a docteur?…” “Il y a des jumeaux dans vos familles ?” Moment de panique…. “Oui pourquoi?…” “Il est seul mais tu as deux poches. L’autre est vide”. Et dans la deuxième, un petit point.
La petite chose sur l’écran, c’est mon enfant.
Le médecin m’imprime la première écho, me fais une ordonnance, et je sors de ce rendez-vous sans vraiment réaliser ce qui est en train de m’arriver. Je vais à la voiture et montre la première photo de notre enfant à mon mari. Il n’en revient pas. Nous sommes le 6 octobre 2016.

La suite la semaine prochaine… 😘

crédit photo à la une : Laura Benvenuti

J’ai testé : le bullet journal

Ça faisait un moment que j’en entendais parler : le bullet journal, ce nouveau truc sensationnel dont les blogueuses raffolent. Certaines ayant même consacré leur compte instagram à ce fameux agenda, hyper bien écrit, hyper bien décoré, super esthétique et tout et tout… Franchement, je me disais que c’était une perte de temps. Non mais sérieux, comme si j’avais que ça à faire d’écrire dans un cahier.

Sauf que… dans ma vie de maman/épouse/salariée/blogueuse bien bien bien remplie… il faut savoir s’organiser. Même si je suis une accro du web, j’aime faire des listes sur des supports papier. Les courses, les rendez-vous, mes idées. Des listes qui finissent par se retrouver aux quatre coins de la maison, sous un petit pot, dans mon sac, sous une pile de linge…

Alors j’ai fini par tester le bullet journal. En vrai, pas besoin d’être une artiste ou d’avoir une écriture digne d’une instit’. Le but, c’est vraiment de s’organiser, de ne plus rien zapper, de tout regrouper dans un carnet.

Pour celles qui veulent se lancer, voilà ce qu’il faut savoir :

  1. Mais en fait qu’est-ce que c’est vraiment le bullet journal ?
    – C’est un système d’organisation créé par l’Américain Ryder Caroll.

    – C’est un savant mélange entre un agenda, un carnet de notes, un journal intime… En réalité, vous pouvez en faire ce que vous voulez.

  2. Comment ça fonctionne ?
    – Il vous faut : un carnet assez épais histoire de ne pas avoir à en racheter un tous les trois mois, de bonne qualité pour ne pas voir en transparence (effet cahier de brouillon, beurk), assez petit pour pouvoir l’emmener partout, et un stylo. C’est tout.

    – On utilise des signes pour noter où en est une tâche. Vous pouvez vous faire une légende quelque part dans le carnet. Par exemple :
    28000930_10155939202790482_99253840_n

  3. Par quoi commencer ?
    – Numérotez les pages de votre carnet. Cela vous permettra de créer un index et de vous retrouver.

    – Ouvrez votre carnet et tournez la première page. Sur la double page, vous allez créer votre Index
    27849453_10155939201315482_1776010813_n

    – tournez la page. Vous allez créer votre « future log ». Késako ? Séparez votre double page en 6 parties, une par mois. Vous allez faire la même chose sur les double pages suivantes. Le future log permet d’avoir une vision sur l’année entière.
    27939695_10155939199760482_850703669_n

    – Sur les doubles pages suivantes (vous en serez aux pages 7-8 selon comment vous avez numéroté), à gauche, créez un monthly log (vision sur le mois) et à droite, une To do list du mois.
    N’oubliez pas de reporter les numéros de page dans l’index.
    28000936_10155939196895482_1860711158_n
    Vous pouvez inscrire tout ce que vous avez à faire : rendez-vous chez le pédiatre, faire une lessive, emmener le petit à l’anniversaire de son copain, prendre rendez-vous chez le coiffeur… etc. etc.
    Une fois que votre tâche a été effectuée, n’oubliez pas de mettre une croix à côté (ou tout autre signe que vous avez choisi).

    – Nous avons une vision sur l’année, sur le mois, il manque le daily log. J’ai choisi de ne pas créer de page pour la semaine, mais vous pouvez le faire si vous le souhaitez. Il n’y a pas vraiment de règle. Le bullet journal s’adapte à chacun !
    27935349_10155939193480482_659794128_n

  4. Les « modules »
    Il y a ces voyages que vous aimeriez faire, ces livres que vous voudriez lire, ces choses que vous aimeriez acheter… Les modules sont les pages sur lesquels vous allez noter tout ça. Parce que j’aime bouger, j’ai choisi de créer un module sorties/voyages. Je ne ferai peut-être pas tout cette année, mais au moins mes idées sont là. N’oubliez pas de noter le numéro de page dans l’index pour vous y retrouver et revenir sur cette page quand vous le désirez.
    27849031_10155939196275482_343744908_n
  5. Les « Trackers »
    Vous voulez savoir si vous buvez assez d’eau, si vous avez fait assez d’exercice ou encore suivre vos dépenses… Créez une page « tracker ». J’ai choisi de noter mes dépenses perso par mois. Voici mon « tracker dépenses ». Il existe plein de modèles sur le net 🙂
    27848933_10155939194755482_1172401613_n
  6. Mon avis
    – Après un mois d’utilisation je suis plutôt contente. Bon, finalement, je n’ai pas pu résister aux fioritures. Je me mets à dessiner dans mon carnet comme une ado sur ses feuilles de cours…

    Source : https://giphy.com

    – Je me suis rendue compte que je n’utilise pas vraiment le future log. Enfin pour le moment. Mais ça peut être pratique pour noter un événement qui aura lieu dans vraiment longtemps : anniversaire, soirée, concert, expo, mariage…

    – J’aurai dû acheter un carnet plus épais. Vraiment…

    – C’est super pratique pour suivre mes dépenses. Et pour noter toutes les idées qui me passent par la tête. Pour le blog surtout 🙂

    – Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter le site Internet de l’inventeur du bullet journal. Cliquez ICI

    Alors, vous pensez adopter le bullet journal ? Vous ‘lavez déjà fait ? Racontez moi en commentaire !

    Photos : Ta mère la blogueuse

Saint-Valentin : 5 idées petits budgets

La Saint-Valentin, c’est l’occasion de se rappeler qu’on n’est pas que des parents, mais qu’on est aussi et avant ça, un couple.

Alors je vous entends d’ici : « ouais c’est une fête commerciale », « on peut se dire tous les jours qu’on s’aime pas besoin d’une fête », « on n’a pas d’argent à gaspiller »… Et vous avez sans doute raison.

Voici donc 5 petites idées de cadeau pour marquer ce jour sans faire criser votre banquier :

> Le pot de l’amour

Un pot en verre, quelques morceaux de papier et le tour est joué. Chaque jour, votre moitié pourra piocher un petit mot doux écrit par vos soin. Histoire de lui rappeler combien vous l’aimez.

> Le carnet

Un carnet avec des bons : un massage, un dîner en amoureux, un ciné, un câlin. A sortir quand on a besoin d’un moment sans enfants.

> la carte personnalisée

Classique mais sympa. Une carte personnalisée que votre cher et tendre pourra garder, afficher quelque part

heart-762564_1280

Source photo : pixabay

 

> Un bon repas

Hop on couche les gamins et on sort le tablier. Cuisinez lui son plat préféré. Sortez les bougies et mettez une musique douce. C’est (presque) comme au resto mais en mieux

Vous pouvez aussi faire la version « journée » du repas : on laisse les enfants à mamie et on emmène sa moitié dans son endroit préféré.

love-1951386_1280

Source photo : pixabay

> La totale (non pas l’épilation… quoi que ) : une journée entière de petites attentions

Un petit dej au lit, un petit sms mignon, « kidnapper » votre moitié à sa pause déjeuner et enfin lui préparer un repas en amoureux pour le soir.

Bonne fête !

 

Source image à la une : pixabay

5 astuces pour voir la vie du bon côté

Parce qu’être juste soi c’est déjà compliqué et qu’être parent c’est encore le stade au-dessus. Qu’on n’est pas des super héros et qu’on est parfois (souvent) au bord de la crise de nerf. Apprenons à voir le verre à moitié plein (d’eau ou d’autre chose si vous préférez).

> Transformer les petits tracas en avantages.

La couche de mini vous a débordé, y’en a absolument par-tout. Même dans vos cheveux (mais comment…??). Voyez le bon côté : bébé a une super digestion. Pas de constipation, de maux de ventre. C’est une bonne nouvelle.

> Savoir être reconnaissant de ce qu’on a

Mini vous a appris à utiliser des feutres et a décidé d’exprimer son art sur votre nouveau sac hors de prix… Hey dites merci ! Vous êtes certainement en possession du premier chef d’oeuvre d’un très grand artiste ! Et votre enfant est mort de rire. Il est heureux. C’est pas l’essentiel ?

> Faites le tri dans votre entourage

Pourquoi continuez vous à consacrer votre précieux temps libre (si vous en avez encore) à cette maman parfaite qui dès qu’elle vous voit vous rappelle que son chérubin est teeeellement mieux que le votre ? Sérieux. Mini vous ne sait peut être pas encore marcher mais lui au moins ne finira pas frustré par des parents qui veulent absolument qu’il deviennent Président de quelque chose

> Arrêtez de vous plaindre !

Vous n’avez plus d’énergie, votre compte en banque est dans le rouge et vous n’avez toujours pas perdu vos kilos d’après grossesse ? Arrêtez de vous plaindre : vous avez un merveilleux bambin qui a visiblement toutes ses cordes vocales et un usage parfait de ses deux jambes. D’ailleurs lui courir après, c’est peut être la solution pour dire adieu à vos poignets d’amour…

> Trouvez votre ikigai

Traduction : votre raison d’être, ce qui vous fait vibrer, vous donne la joie de vivre… Non, pas la vaisselle ni le ménage. Ni remettre de l’ordre dans l’antre de votre ado (traduction : sa chambre, ou ce qui y ressemble).

Aller. Vous avez bien ri non ? Mais sérieusement, ces conseils peuvent fonctionner. Et à défaut, cet article vous aura fait sourire 😁

Source image à la une : eresmama.com

Hey bébé, t’as vu ta tête ? La plagiocéphalie, on en parle

Aujourd’hui, je redeviens (un peu) sérieuse pour vous parler d’un sujet qui me tient à coeur : la plagiocéphalie. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’une déformation, un aplatissement du crâne des bébés.

Lire la suite de « Hey bébé, t’as vu ta tête ? La plagiocéphalie, on en parle »

Préserver son couple après l’arrivée de bébé

– LES EXPERTS –

Avoir un enfant, ça change la vie, c’est certain. Et parfois, ce n’est pas facile de continuer à avoir une relation de couple avec un mini vous au milieu. Garder son intimité, préserver des moments à deux… Nathalie Colin-Fagotin, psychologue et maman à l’origine de Familipsy, répond aux questions de Ta mère la blogueuse.

Lire la suite de « Préserver son couple après l’arrivée de bébé »

Parents : 5 trucs pour relâcher la pression

Être parent, c’est un métier à plein temps et je crois qu’on est tous d’accord là-dessus. Alors quand en plus il faut gérer le travail au bureau, tenir la maison, tenter d’avoir une vie sociale, entretenir la flamme dans son couple… On peut vite craquer. Avant d’en arriver au burn out parental, voici quelques idées pour relâcher la pression, seul(e) ou en couple :
Lire la suite de « Parents : 5 trucs pour relâcher la pression »

Des vacances de FO-LIE !

Cette année je me suis fait plaisir et j’ai pris 3 semaines oui TROIS semaines de congés pour les fêtes de fin d’année. J’en aurai presque honte. Mais les congés c’est fait pour être pris non ? Je reprends le boulot lundi, déjà. J’ai passé des vacances de folie. De FO-LIE. J’ai :

Lire la suite de « Des vacances de FO-LIE ! »

« Il est peut-être temps d’arrêter d’allaiter là »

-VOS HISTOIRES –

Mon billet d’humeur sur le biberon et l’allaitement a suscité de nombreuses réactions. Aujourd’hui, j’ai reçu un nouveau témoignage d’une lectrice. Qu’on ait choisi de donner le sein ou non, ce n’est jamais facile. La preuve.

Lire la suite de « « Il est peut-être temps d’arrêter d’allaiter là » »

Diversification : quand ? Quoi ? Comment ?

– LES EXPERTS –

La diversification, c’est parfois pas si simple pour les parents. Par quoi commencer ? Quand et comment ? Petits éclairages avec le docteur Marianne Besnard, pédiatre au Centre hospitalier de Polynésie.

Quand est-il recommandé de débuter la diversification ?
« Il est recommandé de démarrer la diversification entre 4 et 6 mois (17-26 semaines de vie), pas avant ni après, quelque soit le terrain allergique familial. Il n’y a que chez les prématurés que l’on peut retarder en fonction de l’âge corrigé (surtout pour les grands prémas).  »  Lire la suite de « Diversification : quand ? Quoi ? Comment ? »