J’ai testé : le bullet journal

Ça faisait un moment que j’en entendais parler : le bullet journal, ce nouveau truc sensationnel dont les blogueuses raffolent. Certaines ayant même consacré leur compte instagram à ce fameux agenda, hyper bien écrit, hyper bien décoré, super esthétique et tout et tout… Franchement, je me disais que c’était une perte de temps. Non mais sérieux, comme si j’avais que ça à faire d’écrire dans un cahier.

Sauf que… dans ma vie de maman/épouse/salariée/blogueuse bien bien bien remplie… il faut savoir s’organiser. Même si je suis une accro du web, j’aime faire des listes sur des supports papier. Les courses, les rendez-vous, mes idées. Des listes qui finissent par se retrouver aux quatre coins de la maison, sous un petit pot, dans mon sac, sous une pile de linge…

Alors j’ai fini par tester le bullet journal. En vrai, pas besoin d’être une artiste ou d’avoir une écriture digne d’une instit’. Le but, c’est vraiment de s’organiser, de ne plus rien zapper, de tout regrouper dans un carnet.

Pour celles qui veulent se lancer, voilà ce qu’il faut savoir :

  1. Mais en fait qu’est-ce que c’est vraiment le bullet journal ?
    – C’est un système d’organisation créé par l’Américain Ryder Caroll.

    – C’est un savant mélange entre un agenda, un carnet de notes, un journal intime… En réalité, vous pouvez en faire ce que vous voulez.

  2. Comment ça fonctionne ?
    – Il vous faut : un carnet assez épais histoire de ne pas avoir à en racheter un tous les trois mois, de bonne qualité pour ne pas voir en transparence (effet cahier de brouillon, beurk), assez petit pour pouvoir l’emmener partout, et un stylo. C’est tout.

    – On utilise des signes pour noter où en est une tâche. Vous pouvez vous faire une légende quelque part dans le carnet. Par exemple :
    28000930_10155939202790482_99253840_n

  3. Par quoi commencer ?
    – Numérotez les pages de votre carnet. Cela vous permettra de créer un index et de vous retrouver.

    – Ouvrez votre carnet et tournez la première page. Sur la double page, vous allez créer votre Index
    27849453_10155939201315482_1776010813_n

    – tournez la page. Vous allez créer votre « future log ». Késako ? Séparez votre double page en 6 parties, une par mois. Vous allez faire la même chose sur les double pages suivantes. Le future log permet d’avoir une vision sur l’année entière.
    27939695_10155939199760482_850703669_n

    – Sur les doubles pages suivantes (vous en serez aux pages 7-8 selon comment vous avez numéroté), à gauche, créez un monthly log (vision sur le mois) et à droite, une To do list du mois.
    N’oubliez pas de reporter les numéros de page dans l’index.
    28000936_10155939196895482_1860711158_n
    Vous pouvez inscrire tout ce que vous avez à faire : rendez-vous chez le pédiatre, faire une lessive, emmener le petit à l’anniversaire de son copain, prendre rendez-vous chez le coiffeur… etc. etc.
    Une fois que votre tâche a été effectuée, n’oubliez pas de mettre une croix à côté (ou tout autre signe que vous avez choisi).

    – Nous avons une vision sur l’année, sur le mois, il manque le daily log. J’ai choisi de ne pas créer de page pour la semaine, mais vous pouvez le faire si vous le souhaitez. Il n’y a pas vraiment de règle. Le bullet journal s’adapte à chacun !
    27935349_10155939193480482_659794128_n

  4. Les « modules »
    Il y a ces voyages que vous aimeriez faire, ces livres que vous voudriez lire, ces choses que vous aimeriez acheter… Les modules sont les pages sur lesquels vous allez noter tout ça. Parce que j’aime bouger, j’ai choisi de créer un module sorties/voyages. Je ne ferai peut-être pas tout cette année, mais au moins mes idées sont là. N’oubliez pas de noter le numéro de page dans l’index pour vous y retrouver et revenir sur cette page quand vous le désirez.
    27849031_10155939196275482_343744908_n
  5. Les « Trackers »
    Vous voulez savoir si vous buvez assez d’eau, si vous avez fait assez d’exercice ou encore suivre vos dépenses… Créez une page « tracker ». J’ai choisi de noter mes dépenses perso par mois. Voici mon « tracker dépenses ». Il existe plein de modèles sur le net 🙂
    27848933_10155939194755482_1172401613_n
  6. Mon avis
    – Après un mois d’utilisation je suis plutôt contente. Bon, finalement, je n’ai pas pu résister aux fioritures. Je me mets à dessiner dans mon carnet comme une ado sur ses feuilles de cours…

    Source : https://giphy.com

    – Je me suis rendue compte que je n’utilise pas vraiment le future log. Enfin pour le moment. Mais ça peut être pratique pour noter un événement qui aura lieu dans vraiment longtemps : anniversaire, soirée, concert, expo, mariage…

    – J’aurai dû acheter un carnet plus épais. Vraiment…

    – C’est super pratique pour suivre mes dépenses. Et pour noter toutes les idées qui me passent par la tête. Pour le blog surtout 🙂

    – Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter le site Internet de l’inventeur du bullet journal. Cliquez ICI

    Alors, vous pensez adopter le bullet journal ? Vous ‘lavez déjà fait ? Racontez moi en commentaire !

    Photos : Ta mère la blogueuse

Saint-Valentin : 5 idées petits budgets

La Saint-Valentin, c’est l’occasion de se rappeler qu’on n’est pas que des parents, mais qu’on est aussi et avant ça, un couple.

Alors je vous entends d’ici : « ouais c’est une fête commerciale », « on peut se dire tous les jours qu’on s’aime pas besoin d’une fête », « on n’a pas d’argent à gaspiller »… Et vous avez sans doute raison.

Voici donc 5 petites idées de cadeau pour marquer ce jour sans faire criser votre banquier :

> Le pot de l’amour

Un pot en verre, quelques morceaux de papier et le tour est joué. Chaque jour, votre moitié pourra piocher un petit mot doux écrit par vos soin. Histoire de lui rappeler combien vous l’aimez.

> Le carnet

Un carnet avec des bons : un massage, un dîner en amoureux, un ciné, un câlin. A sortir quand on a besoin d’un moment sans enfants.

> la carte personnalisée

Classique mais sympa. Une carte personnalisée que votre cher et tendre pourra garder, afficher quelque part

heart-762564_1280

Source photo : pixabay

 

> Un bon repas

Hop on couche les gamins et on sort le tablier. Cuisinez lui son plat préféré. Sortez les bougies et mettez une musique douce. C’est (presque) comme au resto mais en mieux

Vous pouvez aussi faire la version « journée » du repas : on laisse les enfants à mamie et on emmène sa moitié dans son endroit préféré.

love-1951386_1280

Source photo : pixabay

> La totale (non pas l’épilation… quoi que ) : une journée entière de petites attentions

Un petit dej au lit, un petit sms mignon, « kidnapper » votre moitié à sa pause déjeuner et enfin lui préparer un repas en amoureux pour le soir.

Bonne fête !

 

Source image à la une : pixabay

Avoir un bébé ou comment devenir super musclée


Crédit : Alexandre Vanier, StockSnap

Bah oui. Qui a dit que les mamans n’étaient pas musclées ? Certes on a parfois quelques rondeurs, vestiges du nid douillé que bébé s’était fabriqué à l’intérieur de nous. Mais ces petits arrondis cachent souvent des abdos en acier, des fessiers en beton, et des bras (presque) façon Schwarzy.

Si si. Et pour cause :

– « Et si on jouait mon bébé ? Hop on fait l’avion, youhou… » = lever de poids. Te fais des bras d’acier

– « Ohhh mon bébé tu pleures. Viens dans mes bras. Mince j’ai fait tomber mon vini (téléphone portable) » = hop on se baisse avec bébé. Un petit squat. Fessiers en beton garanti. Bah ouais parce que forcément tu ne vas pas faire tomber QUE ton vini, donc tu vas te baisser plusieurs fois.

– « Ohhhh j’ai oublié un truc à l’étage. Bon je monte avec bébé dans les bras tant pis » = cuisses hyper musclées au bout de quelques aller-retours. Promis. Et si tu rentres le ventre, ça fait les abdos aussi !

Et bientôt au programme :
-> Course à pied (courir derrière bébé qui commence à marcher) 

-> Saut d’obstacles (pour eviter les jouets qui ne vont pas tarder à s’accumuler et à trainer un peu partout)

– (A toi de compléter…)

Hum… j’ai hâte !