Plage, piscine avec bébé : quelques conseils

-LES EXPERTS-

Le soleil est de retour, il fait chaud (je vous rappelle que je vie en Polynésie pour ceux qui se demandent ce qui me prend de parler de soleil en ce moment), et on aimerait bien emmener mini nous à la plage ou à la piscine.

Mais à partir de quel âge nos petits bouts peuvent-ils faire trempette ? Comment les protéger du soleil ? Le docteur Marianne Besnard, pédiatre au Centre hospitalier de la Polynésie, nous donne quelques pistes.

La plage, à partir de quel âge ?

Pour un bain complet, le docteur Besnard recommande d’attendre les 6 mois. « A 6 mois, il a reçu déjà 2 doses d’hexavalent , ce qui lui assure une protection vaccinale à 90%. »

Mais si vous voulez emmener bébé à la plage avant cet âge, c’est possible : « Avant 6 mois, on peut lui tremper les pieds, mais pas une baignade complète car il risque de se refroidir et aussi de boire la tasse. »

Bien protéger mini vous du soleil

La peau des bébés est fragile. Ne l’exposez pas sans protection. Le docteur Besnard conseille : « maillot lycra, chapeau, crème solaire pour bébé anti UVA et B, indice minimal de protection 30, à 50+ pour les peaux claires, avec filtres minéraux de préférence. A renouveler toutes les 2h (mais il vaut mieux ne pas l’exposer plus de 2h !). Bien insister sur le nez, le menton, le cou et derrière les oreilles. » N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant.

Les lunettes de soleil pour bébé, on en pense quoi ?

« Oui pour les lunettes de soleil, de bonne qualité filtrant les UVA et B (UV400 ou 100% UV protection, avec la marque CE), mais pas sûr qu’il les garde toujours sur le nez ! Sauf s’il y a beaucoup de soleil, il sera ébloui sans et les préfèrera. »

Attention aux heures d’exposition

La pédiatre recommande de « préférer les horaires où le soleil baisse, après 16 heures en s’assurant que l’eau est encore chaude ou tiède. »

Et la piscine ?

« La piscine est sans doute plus aseptique que la mer, mais parfois plus fraîche, elle n’a pas de courant ni de vagues qui l’éclaboussent et qui peuvent lui piquer les yeux. Mais le chlore peut aussi être irritant. »
Mais attention, le docteur Besnard averti : à la plage comme à la piscine « il faut se méfier de la réverbération (eau et sable) qui lui brûlera la peau, du vent qui le rafraîchira et des nuages qui rassurent faussement de l’ensoleillement. »

Bien s’hydrater

Avec la chaleur, on peut vite se déshydrater : « pensez à lui proposer souvent à boire de l’eau. »

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Source image à la une : pixabay