5 astuces pour voir la vie du bon côté

Parce qu’être juste soi c’est déjà compliqué et qu’être parent c’est encore le stade au-dessus. Qu’on n’est pas des super héros et qu’on est parfois (souvent) au bord de la crise de nerf. Apprenons à voir le verre à moitié plein (d’eau ou d’autre chose si vous préférez).

> Transformer les petits tracas en avantages.

La couche de mini vous a débordé, y’en a absolument par-tout. Même dans vos cheveux (mais comment…??). Voyez le bon côté : bébé a une super digestion. Pas de constipation, de maux de ventre. C’est une bonne nouvelle.

> Savoir être reconnaissant de ce qu’on a

Mini vous a appris à utiliser des feutres et a décidé d’exprimer son art sur votre nouveau sac hors de prix… Hey dites merci ! Vous êtes certainement en possession du premier chef d’oeuvre d’un très grand artiste ! Et votre enfant est mort de rire. Il est heureux. C’est pas l’essentiel ?

> Faites le tri dans votre entourage

Pourquoi continuez vous à consacrer votre précieux temps libre (si vous en avez encore) à cette maman parfaite qui dès qu’elle vous voit vous rappelle que son chérubin est teeeellement mieux que le votre ? Sérieux. Mini vous ne sait peut être pas encore marcher mais lui au moins ne finira pas frustré par des parents qui veulent absolument qu’il deviennent Président de quelque chose

> Arrêtez de vous plaindre !

Vous n’avez plus d’énergie, votre compte en banque est dans le rouge et vous n’avez toujours pas perdu vos kilos d’après grossesse ? Arrêtez de vous plaindre : vous avez un merveilleux bambin qui a visiblement toutes ses cordes vocales et un usage parfait de ses deux jambes. D’ailleurs lui courir après, c’est peut être la solution pour dire adieu à vos poignets d’amour…

> Trouvez votre ikigai

Traduction : votre raison d’être, ce qui vous fait vibrer, vous donne la joie de vivre… Non, pas la vaisselle ni le ménage. Ni remettre de l’ordre dans l’antre de votre ado (traduction : sa chambre, ou ce qui y ressemble).

Aller. Vous avez bien ri non ? Mais sérieusement, ces conseils peuvent fonctionner. Et à défaut, cet article vous aura fait sourire 😁

Source image à la une : eresmama.com

Parents : 5 trucs pour relâcher la pression

Être parent, c’est un métier à plein temps et je crois qu’on est tous d’accord là-dessus. Alors quand en plus il faut gérer le travail au bureau, tenir la maison, tenter d’avoir une vie sociale, entretenir la flamme dans son couple… On peut vite craquer. Avant d’en arriver au burn out parental, voici quelques idées pour relâcher la pression, seul(e) ou en couple :
Lire la suite de « Parents : 5 trucs pour relâcher la pression »

Des vacances de FO-LIE !

Cette année je me suis fait plaisir et j’ai pris 3 semaines oui TROIS semaines de congés pour les fêtes de fin d’année. J’en aurai presque honte. Mais les congés c’est fait pour être pris non ? Je reprends le boulot lundi, déjà. J’ai passé des vacances de folie. De FO-LIE. J’ai :

Lire la suite de « Des vacances de FO-LIE ! »

Ce sera le premier Noël

Mon premier Noël avec bébé. J’ai posé mes vacances il y a tellement longtemps que je ne m’en souviens plus. Je crois que j’ai dû demander des congés pour Noël et le jour de l’an alors qu’on rangeait à peine le sapin de 2016… Pratiquement dès que j’ai su que j’étais enceinte, j’ai eu envie de partager cette fête avec mini nous.

Lire la suite de « Ce sera le premier Noël »

LA sortie au marché de Noël

Chaque année, il y a LE marché de Noël : les rues du centre-ville de Papeete sont fermées, une scène est installée devant la cathédrale, les commerçants font « nocturne », des artisans installent leurs stands, il y a le Père Noël (celui avec son grand manteau alors qu’ici il fait genre 35 degrés même la nuit), des guirlandes lumineuses partout et des chants de Noël… la magie de la fin de l’année, la neige en moins pour ceux qui viennent de l’hémisphère nord.

Lire la suite de « LA sortie au marché de Noël »

Sur Internet, des mères parfaites

Un jour off comme les autres, entre biberon, ménage, petit pot pour bébé savamment préparé et deux chips pour moi devant la télé… j’étais en train de courir, aspirateur à la main, quand j’arrive en haut de l’escalier. Je vois mon salon d’en haut. C’est beau. Bébé dans son transat, un biberon abandonné, un chat qui roupille, la chienne qui bave pas loin, les coussins en vrac, un tapis d’éveil sur le canapé. Oui c’est beau. C’est ma vie et c’est beau. Vraiment. Je prends une photo. Et je la publie sur Instagram. Je me demande : comment font les autres mamans pour poster des clichés parfaits, maison nickel, enfant habillé comme pour un baptême, lumière impeccable et grands sourires ?

Lire la suite de « Sur Internet, des mères parfaites »

Ma liste au Père Noël

Bien sûr je ne crois plus au vieil homme à la barbe blanche qui fait le tour du monde en une nuit sur son traineau volant et armé d’une hotte pleine de jouets. Surtout que père et mère Noël, maintenant, c’est un peu nous.

Mais ça vaut toujours le coup d’essayer. Voici donc ma liste.

Lire la suite de « Ma liste au Père Noël »

5 choses quasi impossibles à faire quand on devient parent

1. Dormir. Est ce que j’ai vraiment besoin de vous faire un dessin… ? Ok Cacahuète fait ses nuits, mais au moindre bruit, qui ouvre les deux yeux comme des billes ? La mère. Instinct maternel ou cerveau sadique, allez savoir.

2. Avoir une conversation (normale) au téléphone. Surtout avec une autre maman. Exemple : moi tout à l’heure, biberon dans une main, bébé appuyé sur moi, le téléphone coincé sur mon épaule parlant avec une autre maman qui elle a un enfant en âge de marcher et surtout de lui parler : « mamannnn ». Voilà. Lire la suite de « 5 choses quasi impossibles à faire quand on devient parent »

Du temps pour soi

Un bébé ça change la vie, c’est vrai. Même quand on a un mini nous super calme, on a quand même moins de temps pour soi. Et quand on travaille près de 10 heures par jour, une fois rentrée à la maison, on profite de bébé, on mange, on dort. Les week ends sont dédiés à mini nous (et aussi au linge en retard, à passer une serpillère, faire des petits pots, du rangement…) Et du coup, on finit par s’oublier un peu. Beaucoup.

Lire la suite de « Du temps pour soi »